Pierre Bachand (1)
1867-1878

Vie personnelle et professionnelle
Pierre Bachand est notre premier député. Il nait à Verchères le 22 mars 1835. Il est le fils de Joseph Bachand, cultivateur, et de Josephte Fontaine. Il grandit à Saint-Damase, avant d’entamer ses études classiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe.  Il étudie ensuite le droit sous la direction de Louis-Victor Sicotte, juge à la Cour supérieure du district de Saint-Hyacinthe. Sicotte, qui fut député de la circonscription dans l’ancien système, était d’allégeance libérale et il eut une grande influence sur la pensée et la carrière de son élève. Bachand épouse en 1859 Delphine Dufort dont il eut trois filles. Il est reçu au barreau le 3 décembre 1860. Durant ses études, il se distingue en occupant les fonctions de sous-protonotaire de la Cour supérieure et d’assistant-greffier à la Cour de circuit. En 1862, il abandonne ces deux fonctions pour ouvrir une société d’avocats avec Jean-Baptiste Bourgeois, un ami et ancien confrère du Séminaire. Il devient veuf en 1864. Quatre ans plus tard, il épouse en secondes noces Marie-Louise Marchand, fille de Louis Marchand, fondateur de la compagnie de navigation Richelieu et Ontario. Le couple eut huit enfants dont la plupart moururent en bas âge, comme c’était malheureusement souvent le cas à cette époque.

Dès le début de sa vie professionnelle, Bachand est très actif auprès de sa communauté. En 1871, il met sur pied la Chambre de commerce de Saint-Hyacinthe. Deux ans plus tard, il fonde, avec d’autres, la Compagnie manufacturière de Saint-Hyacinthe. Comme avocat, il a une importante clientèle dans les domaines industriel et commercial et il veut aider ses clients à prospérer davantage, convaincu que ces domaines florissants entraineront un essor intéressant pour sa ville. C’est dans ce but qu’il fonde, avec, entre autres, Georges-Casimir Dessaulles et Maurice Laframboise, la Banque de Saint-Hyacinthe dont il fut co-directeur et président de 1874 à sa mort, en 1878. À son décès, la banque se compare favorablement à plusieurs autres institutions financières, et ce malgré la crise économique qui fait rage à cette époque. 

Visionnez la première capsule concernant le député Pierre Bachand animée par l'archiviste Anne-Sophie Robert.

 

Photo:
Pierre Bachand, Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH478.

Le Centre d'histoire remercie madame Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe à l'Assemblée nationale, pour sa participation à ce projet.

««Retour à la page d'accueil                                               Capsule 2»»