Nos archives: Fonds Victor Chabot

Le centre d'histoire de Saint-Hyacinthe dispose de nombreux fonds d'archives. Nous vous proposons ici un coup d'oeil sur le fonds Victor Chabot.

CH355
Fonds Chabot, Victor. – 1897-1970. – 26,5 cm de documents textuels. – 10 documents photographiques : n&b; 23,5 x 18,3 cm ou plus petits et 2 diapositives.

Notice biographique
Victor Chabot est né à La Présentation, le 26 mars 1900. Il est le fils de Wilfrid Chabot, cultivateur, et de Joséphine Beauregard. Il fait ses études primaires à l'école du rang et ses études classiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1913 à 1921. Il étudie le droit à l'Université de Montréal de 1921 à 1924 et est admis au barreau la même année. Le 3 février 1925, il débute sa carrière au bureau de l'avocat J.-O. Beauregard. En 1926, il épouse Clara Durette. De 1926 à 1936 et de 1939 à 1944, il est substitut au Procureur de la Couronne. En 1936, il est nommé Conseiller du Roi et, en 1944, il accède à la magistrature comme juge à la Cour du Magistrat. À ce titre, il préside quatre enquêtes royales: Taxi Owner en 1960, Hôpital Jean-Talon de Montréal en 1961, Sanatorium Ross de Gaspé en 1962 et Sanatorium Bégin de Sainte-Germaine de Dorchester en 1962-1963. Il consacre aussi son temps au bénévolat et il participe à de nombreuses campagnes de charité ou de financement, à des comités de lutte à la pauvreté durant la Crise économique des années trente et à des campagnes en faveur des bonds de la Victoire durant la Seconde Guerre mondiale. Il est de toutes les campagnes touchant le Grand et le Petit Séminaire de Saint-Hyacinthe. Il est président du Camp de santé de Contrecoeur et de la Ligue Antituberculeuse de Saint-Hyacinthe. En politique municipale, il est échevin et président du comité des finances de 1932 à 1944. Il décède à Saint-Hyacinthe, le 24 août 1974, et est inhumé dans la crypte du Séminaire.

Portée et contenu
Ce fonds témoigne des activités professionnelles et bénévoles du juge Victor Chabot. Il comprend un texte de pièce de théâtre, de la correspondance, des coupures de presse, des photographies et diapositives, un factum d’initié, des allocutions, des discours, des présentations, des textes de conférences, des tracts, des essais, des dépliants, des rapports, des paroles de chansons, un budget, des historiques, des chèques, des listes, un carton d’invitation, des numéros du journal Le Métronome, des textes d’entrevues, un ordre du jour, les résultats d’une campagne de souscription, des reçus et formulaires pour dons, des programmes-souvenirs, des tracts et des essais rédigés par différents auteurs.

Le fonds est divisé en six séries :

001  Vie personnelle
002  Vie professionnelle
003  Activités de bénévolat
004  Allocutions, discours, présentations et conférences.
005  Programmes
006  Brochures et coupures de presse

Source du titre composé propre
Le titre est basé sur le nom du créateur du fonds.

Source immédiate d'acquisition
Ce fonds appartient au Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe qui l'a reçu de Mme Clara Durette-Chabot, en 1975.

Notes
CH355/003/001
Restriction à la consultation : Le rapport en deux parties de l’été 1962 du Camp de Santé de Saint-Hyacinthe. Celui-ci contient des informations confidentielles.

Vous pouvez consulter ce fonds d'archives en prenant rendez-vous avec notre personnel en cliquant ici.

Photo:
Victor Chabot, debout au centre, lors de sa nomination comme juge en 1944.
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe CH355.