Gilles St-Amand (1927-2016)

 

Un grand de la musique à Saint-Hyacinthe
C’est avec regrets que nous avons appris le décès de M. Gilles St-Amand survenu le 10 mars dernier. Depuis quelques années, M. St-Amand nous rendait visite ici au Centre d’histoire afin de nous remettre des documents témoignant de la vie maskoutaine au cours du XXe siècle.

Bref parcours de vie...
Gilles-Réjean St-Amand, fils de Ludger et Alice Chagnon, est né à Saint-Hyacinthe en 1927. Ses premières années de vie professionnelle se passent à la manufacture de chaussures de son père, mais par la suite, il œuvrera au sein de la compagnie Les Artisans coopvie, compagnie d'assurance-vie jusqu'à sa retraite. Marié à Flore Cordeau, le couple a cinq enfants : un garçon prénommé Gilles Junior et quatre filles : Sylvie, Odette, Julie et Martine.


Grand amateur de musique, il s'implique bénévolement au sein du Patronage Saint-Vincent-de-Paul et à la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe dès son adolescence. Au cours des années 1940-1960, en parallèle à son travail, il participe à plusieurs spectacles au sein de différents orchestres et fonde l'Orchestre Gilles Réjean. Il sera même invité spécial lors d'un spectacle à Victoriaville en 1963.

Au début des années 1970, il mobilise ses énergies pour la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe et y sera le directeur musical jusqu'à la fin des années 1980. Depuis 1990, la salle de répétition de l'organisme a été nommée en son honneur. En 1996, on souligne ses 50 années d'implication musicale et en 2014, il est toujours trompettiste au sein de ce groupe musical.



Les archives
Entre 2011 et 2014, le Centre d’histoire s’enrichit de documents d’archives grâce aux dons effectués par M. St-Amand. Le Fonds CH542 Ludger et Gilles St-Amand contient des documents sur la vie personnelle de Ludger et de son fils Gilles relatifs à leur travail, mais aussi sur leur implication dans le monde de la musique maskoutaine. On y trouve des documents sur le Patronage Saint-Vincent-de-Paul et sur la Société philharmonique de Saint-Hyacinthe. D’ailleurs les photos illustrant ce texte proviennent du Fonds d’archives des St-Amand.




En terminant, nous aimerions offrir nos sympathies à la famille et aux amis de cet amoureux de la musique.

Photo 1: Gilles St-Amand au tournant des années 1980.
Photo 2: Ludger et son fils Gilles dans l'atelier de la Rita Shoe.
Photo 3: Gérald Locas, Yves Chaput, Jean Despins et Roger Fontaine entourent Gilles et son épouse Flore lors des célébrations de 50 ans de vie musicale de Gilles St-Amand en 1996.
Photo 4: Gilles St-Amand...

Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, Fonds CH542 Ludger et Gilles St-Amand.