Magloire Turcot
1861-1866

Magloire Turcot, 1813-1878

Maire de la ville de Saint-Hyacinthe de 1861 à 1866 


Magloire Turcot est né à Saint-Jean, Île d’Orléans, le 15 janvier 1813. Il est le fils de Jean-Baptiste Turcot, meunier, et de Marguerite Mercier. Il fait ses études classiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1825 à 1834 et poursuit des études de médecine auprès du Dr Thomas Bouthillier.

Il fait partie des patriotes maskoutains lors de la bataille de Saint-Charles. Selon Louis-Joseph Papineau, il s’y serait conduit avec bravoure. Il s’enfuit aux États-Unis et y termine ses études de médecine au Collège d’Albany, en 1838. La même année, il revient s’établir à Saint-Hyacinthe, puis, le 15 janvier 1841, il retourne à Albany, car sa présence est signalée, parmi les étudiants du Collège médical. En 1841, Il obtient ses diplômes pour pratiquer au Bas-Canada et rentre définitivement au pays.

Il pratique la médecine à Saint-Hyacinthe de 1841 à 1878. Il est, à partir de 1852, le médecin de toutes les communautés religieuses locales particulièrement du Séminaire. Il épouse à Saint-Cuthbert, le 1er janvier 1847, Marie-Rose-Héloïse Moreau-Duplessis. En 1847, il est nommé chirurgien du 6e bataillon de milice de Saint-Hyacinthe. En 1854, il fait partie du Collège des médecins et chirurgiens du Bas-Canada.

À Saint-Hyacinthe, Magloire Turcot est échevin de 1851 à 1854 et en 1857-1858. Il est maire de la ville de Saint-Hyacinthe, de 1861 à 1866. Le Dr Magloire Turcot décède à Saint-Hyacinthe le 24 juillet 1878 et il est inhumé au cimetière de la cathédrale.

Photo 
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH478.