Que la Fête du Rosaire commence!

Il y a 100 ans, le 10 juillet 1921
La Fête du Rosaire est, comme son nom l’indique, une célébration religieuse dédiée au rosaire. Pour ceux qui, comme moi, ne se souviennent plus de leur cours de catéchèse, réciter le rosaire consiste à dire trois chapelets de suite, énonçant une prière pour chaque bille que contient ce dernier (1). Symboliquement, réciter le rosaire sert à louanger la Vierge Marie, rappelant la couronne de fleurs qu’elle porte sur son front (2).

Si aujourd’hui cette fête ne porte plus beaucoup d’écho, il y a 100 ans, c’était un événement majeur et très important. À Saint-Hyacinthe, le 10 juillet 1921, on célèbre le 700e anniversaire de cette fête, à l’église Notre-Dame-du-Rosaire (3). Pour l’occasion, quelques dizaines de prélats, venus des paroisses voisines, viennent assister à la cérémonie. Archevêques, évêques, chanoines sans compter les curés et vicaires participent d’abord à deux messes, puis à une procession à travers quelques kilomètres dans la ville (4). La journée se termine ensuite par un concert de la Société Philharmonique donné par nulle autre que Léon Ringuet marquant la grandeur de l’événement (5).

Notes
(1)(2) Marie-Odile Métral-Stiker, « ROSAIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2021, <https://www.universalis.fr/encyclopedie/rosaire/>.

(3) (4) (5): « Grande Fête du Rosaire », Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 9 juillet 1921, p. 5, consulté le 19 mai 2021, <https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2589724>.

Photos
Photo de l'Église Notre Dame du Rosaire avant 1931. Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH085, B.J Hébert, photographe. 

Photo d’un chapelet provenant du fond CH065, Mgr Aldée Desmarais 1891-1979.

Jimy Pelletier, historien, juillet 2021