LA MONTÉRÉGIE LITTÉRAIRE / LA LITTÉRATURE JEUNESSE


En Montérégie, la littérature jeunesse se taille d’abord une place de choix chez les anglophones avec Palmer Cox, résidant de Granby, qui imagine les Brownies. Les conteuses Tante Lucille, native de Châteauguay, et Jeanne Daigle, de Saint-Hyacinthe, offrent de nombreuses historiettes qui ont pour but d’instruire tout en amusant. À partir des années 1980, la littérature pour la jeunesse connaît un essor considérable et de nombreux écrivains publient des romans proches des préoccupations et des problèmes des jeunes.