THÉATRE / FÉLIX LECLERC



Les Compagnons de Saint-Laurent, troupe fondée par le père Émile Legault en 1937, se place au premier rang de l'activité théâtrale au pays. En 1948, les Compagnons de Saint-Laurent présentent une pièce de Félix Leclerc, Maluron, qui raconte l'histoire d'un fils de paysan qui cherche sa voie. C'est une première canadienne. Félix Leclerc et le père Legault partagent le même amour du théâtre. Après avoir remporté succès après succès dans plusieurs festivals dramatiques, autant au pays qu'à l'étranger, la troupe reçoit, le 12 mai 1947, le trophée Bessborough. C'est le plus haut mérite concernant l'art dramatique au pays. En 1946, les Compagnons de Saint-Laurent élisent domicile à Vaudreuil dans un domaine qui leur sert de quartier général.


 


 Le quartier général des Compagnons de Saint-Laurent

Près de deux ans plus tard, en 1948, après un hiver particulièrement rigoureux et un printemps avec son lot d'inondations, la troupe retourne dans la Métropole afin de s'installer officiellement. Cependant, Félix Leclerc demeure à Vaudreuil et fonde une compagnie de théâtre du nom de V.L.M., du nom des trois co-fondateurs : Yves Vien, Félix Leclerc et Guy Maufette. Le 23 octobre, la troupe V.L.M. présente la première mondiale du P'tit bonheur dans la salle paroissiale de Vaudreuil. Deux autres pièces signées Leclerc seront présentées : La Petite Misère et La Caverne des Splendeurs. Cette dernière reçoit le premier prix au Concours des pièces de théâtre des Amis de l'Art.

 

ARCHIVES ET DOCUMENTS

Un dossier concernant Félix Leclerc à Vaudreuil peut-être consulté au Centre d'archives de La Presqu'île, à Vaudreuil.