Liste thématique

CH093

Fonds Famille Félix Saint-Martin

1900 - 2000
13,20 m de documents textuels. - 9783 documents photographiques. - 1262 documents iconographiques. - 16 documents filmiques. - 134 documents sonores. - 50 documents cartographiques. - 3 objets.

Notice Biographique

Fils de Félix Saint-Martin, ingénieur, et de Aurélie Péloquin, Félix Saint-Martin est né le 6 août 1877 à Saint-Joseph-de-Sorel. Il fait des études à l'Académie du Sacré-Coeur de Sorel. Il épouse Blandine Goulet à Saint-Joseph-de-Sorel le 25 janvier 1904. De ce mariage naît 10 enfants. Félix Saint-Martin est navigateur et ingénieur-mécanicien. En 1921, il devient propriétaire de la traverse sur la rivière Richelieu entre Sorel et Saint-Joseph-de-Sorel. Conseiller à la municipalité de Saint-Joseph-de-Sorel, il est élu maire de cette localité de 1929 à 1931. Marguiller de la paroisse de Saint-Joseph-de-Sorel de 1936 à 1940, il décède à l'hôpital Hôtel-Dieu de Montréal le 16 octobre 1940, à l',ge de 63 ans. Il est inhumé au cimetière de Saint-Joseph-de-Sorel.

Fils de Félix Saint-Martin, ingénieur, et de Blandine Goulet, Louis-Philippe Saint-Martin est né le 20 juin 1917, à Saint-Joseph de Sorel. Il fait son cours classique au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1929 à 1936 et sa théologie au Grand Séminaire du même endroit de 1937 à 1941. Il est ordonné prêtre le 7 juin 1941, à Saint-Hyacinthe. D'abord enseignant au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1941 à 1946, il retourne aux études en Lettres-pédagogie à l'Université de Montréal de 1946 à 1948 et en Lettres à l'Intitut Catholique de la Sorbonne à Paris en 1948-1949 et décroche une licence en Lettres. Il revient ensuite enseigner au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1949 à 1953, puis il est nommé préfet aux études de 1953 à 1962 dans cette même institution. Par la suite, il devient vice-doyen de la Faculté des arts de l'Université de Sherbrooke de 1962 à 1965, puis secrétaire de la Faculté des arts de l'Université de Montréal de 1965 à 1970. Il effectue ensuite un stage d'études en Sciences religieuses à la Formation permanente du Clergé de l'Institut Catholique de Paris en 1970-1971. Il revient à Saint-Hyacinthe comme curé des paroisses Sainte-Eugénie de Douville de 1971 à 1973 et Saint-Jude de 1974 à 1984. Il se retire au Séminaire en 1984 et occupe les fonctions de vice-supérieur, archiviste et bibliothécaire de 1987 à 1989. Il décède le 29 mai 1995 à l'hôpital Honoré-Mercier, à l',ge de 77 ans. Il est inhumé dans la crypte du Séminaire de Saint-Hyacinthe.
Fils de Félix Saint-Martin et de Blandine Goulet, Joseph-Alfred Saint-Martin, est né le 7 septembre 1914, à Saint-Joseph-de-Sorel. Il fait son cours classique de 1927 à 1935 au Séminaire de Saint-Hyacinthe et ses études théologiques de 1935 à 1939 au même endroit. Il est ordonné prêtre le 3 juin 1939 à Saint-Hyacinthe. Il enseigne d'abord au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1939 à 1941, puis il est nommé vicaire à Saint-Damase en 1941 et à Saint-Pierre-de-Sorel de 1941 à 1952. Il est ensuite aumônier diocésain de la Jeunesse Ouvrière Catholique en 1952-1953 et assistant-aumônier à l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe de 1952 à 1957. Il est successivement curé des paroisses Saint-Pierre-de-Véronne à Pike River de 1957 à 1962, Sainte-Anne-de-Sorel de 1962 à 1972 et Saint-Hugues de 1972 à 1979. Le 18 juillet 1979, il prend sa retraite au Séminaire de Saint-Hyacinthe. Il décède à l'Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, le 27 février 1995, à l',ge de 80 ans. Il est inhumé dans le cimetière de la paroisse de Saint-Joseph de Sorel.

Portée et contenu

Le fonds contient des documents divers ayant appartenu aux membres de la famille de Félix Saint-Martin : les abbés Louis-Philippe et Alfred, père Georges-Henri, Fernande, Marguerite, Lucie et Madeleine : biographie de Félix, correspondance, passeports, généalogie des Goulet et des Saint-Martin, cahiers de dépenses, programmes et billets de spectacles, revues sur les Canadiens et les Expos, diplômes, photographies de famille, diapositives, nécrologies, brochures et cartes postales de voyages à travers le monde, cartes mortuaires, documents sur le Séminaire de Saint-Hyacinthe (École du Séminaire, Collège Antoine-Girouard, notes de cours et examens sur divers sujets). Le fonds comprend aussi des coupures et volumes sur différents sujets historiques, religieux, politiques, sur ses fonctions dans différentes universités et dans les paroisses de Sainte-Eugénie et Saint-Jude, des agendas-calendriers, des disques, des films sur divers pays et sur la religion, ainsi que quelques cartes routières, collerette et croix de chevalier du Saint-Sépulcre. Ce fonds comprend des documents de l'abbé Joseph-Alfred Saint-Martin : photographies diverses : Séminaire, grèves à Contrecoeur, Sorel, Marieville, Saint-Hugues et incendie de l'église, cartes postales, carnet de notes, JAC, un certificat de sociétaire de la compagnie d'assurance Les Prévoyants du Canada, 1925. De plus, le fonds comporte des documents ayant appartenu à madame Élisabeth Phaneuf, ménagère de l'abbé Alfred Saint-Martin: recueils et partitions de musique, des photographies diverses, des livres de cuisine, la généalogie de la famille Phaneuf et l'encan d'Élie Phaneuf.

Source du titre composé propre

Le nom du fonds correspond à celui de leurs créateurs.

Source immédiate d'acquisition

La première partie de ce fonds qui appartient aux archives du Séminaire, a été acquise de l'abbé Louis-Philippe Saint-Martin, en juillet 1987. La deuxième partie de ce fonds a été acquise lors des décès de Louis-Philippe et Joseph-Alfred Saint-Martin, en 1995. Les dons ont été effectués le 28 novembre 1996 et le 20 mars 1997. Les documents concernant la généalogie ont été déposés à la section de généalogie. Un ajout a été versé en août 1997. Une convention de donation a été signée le 22 février 1999. Un ajout a été fait par Madeleine et Lucie Saint-Martin, le 17 novembre 1999 et le 14 avril 2000. Un ajout a été fait par Madeleine St-Martin les 29 mai et 19 septembre 2007.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple a été réalisé en 1990, 3 p.
Une liste des ajouts peut être consultée.
M. Jean Lafond a effectué un relevé de la correspondance AFG94, dossier 70, 755 lettres, en 1996.

Bibliographie

« Abbé Louis-Philippe Saint-Martin, Abbé Alfred Saint-Martin », Dans Album du clergé séculier du diocèse de Saint-Hyacinthe / Chancellerie de l'évêché. - Saint-Hyacinthe : Imp. du Courrier de Saint-Hyacinthe, 1953, pp. 127-128.
« M. l'abbé Louis-Philippe Saint-Martin », Dans l'Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe, no 117, 1994-1995. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, pp. 161-173.

Notes

239 cartes postales, provenant de deux dossiers, ont été remisées dans un classeur approprié aux numéros suivants: dossier 68: AP-03130 À AP-3134, AP-03136, AP-03192, AP-03195, AP-03200, AP-03230 À AP-03232, AP-03584 À AP-03591, AP-03593 À AP-03780,
AP-04032 À AP-04034; dossier 68.1: AP-04164 À AP-04183, AP-04195 À AP-04197.