Liste thématique

CH407

Fonds Consolidated Textiles - Consoltex

1948 - 1998
1,21 m de documents textuels. - 50 documents photographiques.

Histoire administrative

Quatre membres de la famille Bornstein ouvrent leur première usine de tissage en 1905 à Paterson dans le New Jersey, États-Unis, afin d'y produire de la soie. Avant d'ouvrir à Saint-Hyacinthe sa première usine canadienne, la famille Bornstein compte à son actif deux autres usines américaines à Middleton, Connecticut et à Holyoke, Massachussetts. Devant la demande toujours grandissante de leurs produits, l'usine de Saint-Hyacinthe est fondée en 1929 sous le nom de la Consolidated Textiles qui deviendra en 1980 la Consoltex. En 1940, un deuxième moulin s'élève à Saint-Hyacinthe, soit la Duplex Textiles. Après la Deuxième Guerre mondiale, un nouveau plan est construit à Joliette et l'usine de Saint-Hyacinthe devient la première au Canada à installer les Unifils. Située au 1150 rue Lemire, la Consoltex, dont le siège social est à Montréal, emploi environ 180 personnes en pleine production dont 30% de la main-d'oeuvre est féminine. Près de 85% de la production est destinée au marché canadien. En 1973, l'usine maskoutaine connaît un seul conflit syndical important qui dure près de sept mois. C'est à la suite de différents facteurs économiques que l'usine de Saint-Hyacinthe ferme ses portes en 1982. Un comité, présidé par monsieur Raoul Bergeron, est aussitôt mis sur pied par la compagnie, le syndicat et les gouvernements québécois et canadien, afin d'aider le personnel à trouver du travail.

Portée et contenu

Le fonds comprend les procès-verbaux, manuscrits, de deux comités et différents imprimés ; seize rapports annuels de la compagnie ; des exemplaires de conventions collectives ; un programme de formation en gestion ; des invitations à des défilés de mode ; des logos de la compagnie ; certains numéros du journal « Au fil des idées » ; un ouvrage sur l'arbitrage des griefs ; une étude sur les textiles canadiens et le rapport final du Comité de reclassement des employés de Consoltex, 1982. Le fonds comprend également deux cartables contenant différents documents dont des listes d'employés de Consoltex à Saint-Hyacinthe (1929-1982) et Joliette (1940-1979) ; des documents originaux et copies, du club social, du syndicat et de la compagnie ; de la correspondance ; des avis et des coupures de journaux ; 50 photographies n&b et couleurs de l'usine, de travailleurs et de différentes fêtes d'employés. Un fichier, de quatre tiroirs, contenant les fiches des employés fait également partie du fonds.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom de la compagnie manufacturière.

Source immédiate d'acquisition

Le fonds qui appartient à la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe, a été acquis de monsieur Jean-Paul Racine, le 20 novembre 1998.

Instrument de recherche

Un inventaire détaillé de tous les documents du fonds a été rédigé par le donateur.
Une liste globale des documents a été réalisée par Luc Cordeau, le 4 décembre 1998.

Sources complémentaires

On peut aussi consulter le fonds Jean-Paul Racine, BFG49, qui comprend également des dossiers sur l'entreprise.

Bibliographie

Rapport final, Consoltex inc., Saint-Hyacinthe, 30 septembre 1982, 9 pages.