Liste thématique

CH436

Fonds Victor Morin

1940 - 1967
0,02 m de documents textuels.

Notice Biographique

Victor Morin est né à Saint-Hyacinthe, le 15 août 1865. Il est le fils de Jean-Baptiste Morin, marchand de bois, et d'Aurélie Côté. Il fait ses études primaires à l'Académie Girouard et son cours classique au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1876 à 1884. Il étudie le droit à l'Université Laval de Montréal de 1884 à 1888 et est admis à la pratique du notariat, le 4 juin 1888. Pendant deux ans, de 1888 à 1890, il est secrétaire-trésorier de la municipalité d'Acton Vale puis il retourne s'installer définitivement à Montréal. Il entre alors en société avec les notaires Papineau, Morin et Mackay. Il est trésorier de la Chambre des notaires en 1897 puis président de cette association de 1930 à 1933. Il est aussi professeur de droit administratif et de procédure notariale à l'Université de Montréal, de 1919 à 1939. Il siège sur plusieurs conseils d'administration à caractère économique; la compagnie d'assurances « La Provinciale » et la Société Nationale de Fiducie. Il est échevin de la Cité de Montréal de 1910 à 1913, président de la Société historique de Montréal de 1916 à 1928 et vice-président de la Commission pour le rachat des droits seigneuriaux dans la Province de Québec, en 1936. Il est président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal de 1915 à 1924 et président de la Société Royale du Canada en 1938. Il publie une vingtaine de volumes dont « In Chordis et Organo » en 1940, en l'honneur de la maison Casavant Frères et « Mon clocher » texte relatant ses origines maskoutaines. Au cours de sa longue carrière, il reçoit plusieurs honneurs dont la médaille de la Société Royale du Canada. Il épouse le 12 janvier 1893, en premières noces, Fannie Côté et, en secondes noces, le 5 mai 1896, Alphonsine Côté, fille du manufacturier maskoutain Victor Côté. Il décède à Montréal, le 30 septembre 1960, et est inhumé au cimetière Côte-des-Neiges.

Portée et contenu

Ce fonds comprend une biographie du notaire Victor Morin «Un bourgeois d'une époque révolue» par sa fille Renée Morin, publiée en 1967, de la correspondance et des textes de Victor Morin.

Source du titre composé propre

Le titre correspond à la personne concernée par le fonds.

Source immédiate d'acquisition

Ce fonds appartient aux archives de la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe qui l'a reçu de Mme Renée Morin et de M. Benoit Benoit, en mai 1975.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple du fonds a été réalisé en 1990, 1 p.

Sources complémentaires

Le chercheur pourra consulter le fonds Victor Morin au service d'archives de l'Université de Montréal. Le fonds Gilles Guertin à la cote BFG52, de la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe, contient également des pièces concernant Victor Morin.

Bibliographie

Saint-Hyacinthe: Des vies, des siècles, une histoire, 1757 à aujourd'hui / Jean-Noël Dion et al. - Saint-Hyacinthe : Chapitre 1480 des Femmes Mooses de Saint-Hyacinthe, 1983, pp. 440 à 444.