Liste thématique

CH004

Fonds Mgr Joseph-Sabin Raymond

1824 - 1899
2,5 m de documents textuels. - 146 documents photographiques. - 181 documents iconographiques. -
3 objets.

Notice Biographique

Joseph-Sabin Raymond est né à Saint-Hyacinthe, le 13 mars 1810. Il est le fils de Joseph Raymond, marchand, et de Louise Cartier. Il fait ses études classiques et théologiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1818 à 1832. Durant une année, il enseigne au Collège de Chambly puis revient au Collège de Saint-Hyacinthe qu'il ne quitte plus sauf pour un voyage en Europe en 1842-1843. Il est ordonné à Saint-Hyacinthe, le 22 septembre 1832. Il enseigne successivement la philosophie de 1832 à 1836 et la théologie de 1852 à 1862. Il est préfet des études de 1841 à 1872 et en 1875-1876. Il occupe le poste de Supérieur de 1847 à 1853 et de 1859 à 1883. Il correspond avec La Mennais et Montalembert et s'intéresse au journal 'L'Avenir' de Paris, organe des écrivains libéraux catholiques. Lors de son voyage en Europe, il rencontre, entre autres, François-René de Chateaubriand et Henri Lacordaire. Après les rébellions de 1837-1838, il use de son influence pour faire libérer un patriote maskoutain, Charles Vidal, ce qui attire les soupçons des Britanniques et particulièrement ceux du colonel Gugy. Il collabore à plusieurs journaux et revues dont les 'Mélanges religieux' et la 'Revue Canadienne' et écrit des discours, des éloges, des sermons et un 'Cours de religion à l'usage des élèves'. Il participe activement à la fondation du monastère du Précieux-Sang avec Mgr Joseph Larocque et encourage la venue des dominicains à Saint-Hyacinthe, en 1873. Il défend les intérêts du clergé maskoutain et attaque l'anticléricalisme de l'Institut canadien de Saint-Hyacinthe et son porte parole Louis-Antoine Dessaulles. Une vive polémique s'ensuit de janvier à juillet 1867 et les deux adversaires publient dans 'Le Journal de Saint-Hyacinthe', 'Le Courrier' et 'Le Pays' des lettres et des articles virulents. En plus de ses occupations au Séminaire de Saint-Hyacinthe, Mgr Raymond est grand vicaire du diocèse de Saint-Hyacinthe de 1852 à 1887 et administrateur du diocèse en 1862 et en 1869-1870. Il est créé prélat domestique du pape le 21 juillet 1876 et il occupe le poste de chanoine titulaire de la Cathédrale de Saint-Hyacinthe de 1877 à 1887. Il décède au monastère des Soeurs du Précieux-Sang, le 3 juillet 1887 et est inhumé dans la crypte du Séminaire de Saint-Hyacinthe.

Portée et contenu

Ce fonds comprend des histoires de différents pays, des notes de cours, des pièces de thé,tre, des causes célèbres, de la poésie, des lettres sur des encycliques, des entretiens sur la religion et l'éducation, des éloges funèbres, des livres de comptes de la famille Cartier, des sermons, des articles de journaux, des actes notariés dont le testament d'Augustin-Norbert Morin, des papiers d'affaires des familles Raymond et Cartier, des documents concernant le monastère et les religieuses du Précieux-Sang et les dominicains. De la correspondance avec Mgr Louis-Zéphirin Moreau, Augustin-Norbert Morin, George-Étienne Cartier, Pierre-Édouard Leclère, Louis-Victor Sicotte. Ce fonds comprend aussi 146 photographies des familles Raymond, Cartier, Morin et Leclère ainsi que deux chapelets et un mouchoir.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom du créateur du fonds.

Source immédiate d'acquisition

Ce fonds appartient aux archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe qui l'a reçu de la succession de Mgr Raymond.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple du fonds a été réalisé en 1985, 29 p.

Bibliographie

Dictionnaire biographique du clergé Canadien-français: Les anciens / abbé J.-B.-A. Allaire. - Montréal : Imprimerie de l'École Catholique des Sourds-Muets, 1910, p. 465.
« Mgr Joseph-Sabin Raymond » / Yvan Lamonde. - Dictionnaire biographique du Canada, volume XI, de 1881 à 1890. - Québec : Les Presses de l'Université Laval, 1982, pp. 803-805.