Liste thématique

CH160

Fonds Joseph-Louis Vincent

1888 -
0,1 m de documents textuels.

Notice Biographique

Joseph-Louis Vincent, né à Longueuil, le 19 mars 1835, est le fils d'Antoine Vincent et de Mélanie Céré. Il fait ses études à l'école élémentaire de sa paroisse, puis il suit, pendant deux ans, les classes de l'école modèle de Longueuil. Il épouse le 9 novembre 1858, à l'église Saint-Antoine de Longueuil, Philomène Bissonnette et de leur union naissent quinze enfants. M. Vincent est membre de la commission scolaire de son milieu en 1867-1868, de 1876 à 1890 et en 1893. À partir de juillet 1877, il est député percepteur du Revenu de l'Intérieur pour le district de Montréal. En mai 1879, il devient percepteur pour cette même division et dès 1893, il y est inspecteur. Joseph-Louis Vincent est aussi conseiller municipal de Longueuil de 1876 à 1880, puis maire en 1880-1881. Pendant son mandat au poste de conseiller, il est membre du comité chargé de l'exécution du réseau d'aqueduc. Il est également membre de plusieurs comités. Il est élu marguillier de la paroisse Saint-Antoine en 1894 et est l'un des principaux directeurs de la fonderie de Longueuil. M. Vincent a publié, en 1888, avec la collaboration d'Alexandre Jodoin l'« Histoire de Longueuil et de la famille des De Longueuil ». Quelque temps avant son décès, survenu le 26 octobre 1897, il a publié un traité du Système métrique des poids et mesures. Il est inhumé à Longueuil.

Portée et contenu

Le fonds comprend le manuscrit de l'Histoire de Longueuil et de la famille des De Longueuil, par Alexandre Jodoin, avocat, et Joseph-Louis Vincent.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom de l'une des personnes concernée par le fonds .

Source immédiate d'acquisition

Le manuscrit du fonds qui a été retiré de la bibliothèque des archives, en avril 1998, appartient au Centre d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe.

Instrument de recherche

Bibliographie

«À la mémoire de Joseph-Louis Vincent». - Cahier de la Société d'histoire de Longueuil, no 11, mai 1978, pp. 3-7.