Liste thématique

CH115

Fonds Andrée Champagne

1977 - 1993
0,6 m de documents textuels. - 10 documents photographiques. - 1 document sonore.

Notice Biographique

Andrée Champagne est née le 17 juillet 1939 à Saint-Hyacinthe, fille de Georges-Albert Champagne, gérant de rayon dans un magasin local, et de Simone Lamothe, institutrice. Diplômée en lettres de l'Institut Notre-Dame-de-Lorette de Saint-Hyacinthe, madame Champagne détient également un brevet d'enseignement en piano. De l'âge de 6 à 15 ans, elle s'implique activement dans le mouvement des Scouts et Guides de Saint-Hyacinthe. S'intéressant à l'art dramatique, elle a interprété de nombreux rôles pour les compagnies théâtrales de Montréal et pour plusieurs théâtres d'été, tout en gérant une agence de production et de distribution. À la télévision, elle a été comédienne, panéliste, hôtesse, recherchiste, animatrice et interviewer, de plus elle a participé à plusieurs films à titre de narratrice. Au chapitre de l'écriture, elle compte à son actif plus de deux cents poèmes et chansons. En 1983 et 1984, elle occupe le poste de secrétaire générale de l'Union des artistes et présidente du « Chez-nous des artistes ». En avril 1984, elle est déléguée à Moscou à la conférence de la Fédération internationale des acteurs sur l'application des recommandations de l'Unesco portant sur le statut de l'artiste. De plus, elle représente les interprètes au conseil d'administration de l'Institut québécois du cinéma. Élue députée fédérale de la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot, le 4 septembre 1984, et réélue le 21 novembre 1988, elle est nommée ministre d'État à la Jeunesse le 17 septembre 1984. À titre de ministre d'État (Jeunesse) de septembre 1984 à juin 1986, l'honorable Andrée Champagne, est responsable de l'organisation et du déroulement de l'Année internationale de la Jeunesse en 1985, en plus d'être le porte-parole des jeunes auprès du gouvernement canadien. Le 1er octobre 1986, le Premier ministre nomme Andrée Champagne vice-présidente adjointe des Comités pléniers et le 14 mai 1990, il propose la nomination de l'honorable Andrée Champagne au poste de vice-présidente de la Chambre des Communes et présidente des Comités pléniers; les chefs des autres partis, les ministres et les député(e)s votent à l'unanimité pour élire madame Champagne à ces postes. Le 5 juin 1990, elle est élue présidente de la section canadienne de l'Assemblée internationale des parlementaires de langue française (AIPLF) et en septembre 1991, lors de la XVIIIe Assemblée générale, tenue à Ottawa, madame Champagne, en plus d'occuper la présidence de la section canadienne, est nommée vice-présidente de l'AIPLF, ce qui la conduit à recevoir le grade de Commandeur de l'Ordre de la Pléiade, ordre de la francophonie et du dialogue des cultures. Le 25 octobre 1993, madame Champagne est défaite aux élections fédérales. Elle a deux enfants nés de son mariage avec Walter Clune, une fille Lilianne, comédienne, et un fils Patrick, cinéaste.

Portée et contenu

Ce fonds se compose des discours et allocutions, communiqués de presse, coupures de presse, correspondance et de documents concernant ses activités à la Chambre et à Saint-Hyacinthe. Les 75 volumes des Débats de la Chambre des Communes ont été déposés à la bibliothèque du Séminaire. Ce fonds est d'un grand intérêt pour connaître la vie, les activités et le travail d'un député, que ce soit dans son comté ou à la Chambre des Communes. Il offre également de l'information sur la politique fédérale et sur les organismes du comté de Saint-Hyacinthe.

Source du titre composé propre

Le titre correspond au nom de la donatrice.

Source immédiate d'acquisition

Versé au Centre d'archives du Séminaire, le fonds a été acquis de madame Andrée Champagne en mars 1994.

Instrument de recherche

Une liste des documents du fonds a été réalisée en novembre 1994 par Jean-Noël Dion.

Sources complémentaires

On peut aussi consulter le dossier BSE3 86 concernant Andrée Champagne, déposé à la Société d'histoire de Saint-Hyacinthe.

Bibliographie

Du champagne pour tout le monde / par Andrée Champagne. - Montréal : Stanké, 1996.