Liste thématique

CH003

Fonds Mgr Émile Chartier

1835 - 1954
2 m de document textuels. - 135 documents photographiques.

Notice Biographique

Émile Chartier est né à Sherbrooke, le 18 juin 1876. Il est le fils d'Étienne Chartier, avocat, et d'Henriette Blondin. Il fait ses études classiques et sa théologie au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1886 à 1899. Durant ses quatre dernières années d'études, il enseigne le grec et l'anglais au Séminaire. Le 28 mai 1899, il est ordonné prêtre à Sainte-Madeleine, par Mgr Maxime Decelles. Il est assigné au Séminaire jusqu'en 1903, année où il se rend étudier en Europe. À Rome, à l'Université de La Propagande, il obtient un doctorat en philosophie et, à l'Université Grégorienne, un doctorat en théologie. Il étudie aussi à la Sorbonne où il se voit décerner une licence ès lettres. En 1914, Mgr Paul Bruchési lui demande d'occuper le poste de secrétaire général et de professeur à l'Université Laval pendant qu'il prépare la charte de l'Université de Montréal. Il fonde la Faculté des Lettres de cette institution et en est le vice-recteur et le doyen entre 1914 et 1944. Plusieurs titres lui sont attribués : il est chanoine en 1918, prélat domestique en 1939, docteur en philosophie de l'Université McGill et en lettres de l'Université Queen's. Il est membre de la Société Royale du Canada, de la Société historique de Montréal, de la Société des études grecques de France et de plusieurs autres associations. Il est invité à donner des cours à l'Institut Catholique et à la Sorbonne. Il collabore à plusieurs revues et journaux dont Le Pionnier de Sherbrooke et La Vérité. Comme auteur, il publie « Pages de combat » (1911), « L'Art de l'expression littéraire » (1916), « Le Canada français » (1922), « Bréviaire du patriote canadien-français » (1925) et « Poésie grecque » (1947). Il décède à Sherbrooke, le 27 février 1963.

Portée et contenu

Ce fonds comprend une histoire des Canadiens Français aux États-Unis, des notes de lectures, des conférences, de la correspondance notamment avec l'abbé Lionel Groulx, des notes sur les problèmes nationaux, universitaires et religieux, 48 chansons, des prédications, des articles de l'A.C.J.C. et de la correspondance sur l'affaire Étienne Chartier, des textes sur la langue française au Canada, sur la création de l'Université de Montréal et des photographies personnelles.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom du créateur du fonds.

Source immédiate d'acquisition

Ce fonds appartient aux archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe qui l'a reçu de la succession de Mgr Chartier.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple du fonds a été réalisé en 1985, 21 p.
Un relevé des dossiers de correspondance a été effectué par le Dr Jean Lafond, en 1990.

Sources complémentaires

L'Université de Montréal possède un fonds Mgr Chartier de même que l'Université de Sherbrooke.

Bibliographie

« Mgr Emile Chartier ». Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe, année scolaire 1962-1963, no 85, pp. 78-82.
Saint-Hyacinthe, des vies, des siècles, une histoire / par Jean-Noël Dion et al.. - Saint-Hyacinthe : Club des Moose, 1983, pp. 191-193.

Notes

79 photographies, provenant de onze dossiers, ont été remisées dans un classeur approprié aux numéros suivants: dossier 93: AP-00013, AP-00014 et AP-00026; dossier 94: AP-00012 et AP-00376; dossier 94.36: AP-00378; dossier 94.51: AP-00410; dossier 94.63: AP-00377; dossier 94.73: AP-00349; dossier 94.109; AP-00348; dossier 95: AM-00011 et AM-00012, AP-00011, AP-00379 À AP-00381; dossier 97: AP-00350 À AP-00352, AP-00409 À AP-00411; dossier 98: AP-00009, AP-00010 et AP-00015; dossier 113: AM-00009, AM-00010, AM-00013, AM-00022, AP-00016 À AP-00025, AP-00027 À AP-00375.