Liste thématique

CH010

Fonds Abbé Isaac-Stanislas Désaulniers

1822 - 1972
0,45 m de documents textuels.

Notice Biographique

Isaac-Stanislas Lesieur-Désaulniers est né à Sainte-Anne-d'Yamachiche, le 27 novembre 1811. Il est le fils de François Lesieur-Désaulniers, cultivateur et député de Saint-Maurice à la Chambre d'Assemblée du Bas-Canada, et de Charlotte Rivard-Dufresne. Il fait ses études classiques au Séminaire de Nicolet et est ordonné par Mgr Ignace Bourget, le 30 juillet 1837. Il a pris l'habit ecclésiastique en 1829 et enseigne les sciences au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1829 à 1833 et la philosophie de 1831 à 1833. Puis il étudie les sciences et l'anglais à l'Université des jésuites de Georgetown à Washington en 1833-1834. Il revient au Séminaire de Saint-Hyacinthe où il enseigne la physique de 1834 à 1839 et de 1844 à 1847. Il y enseigne aussi la philosophie de 1837 à 1849, notamment la pensée de saint Thomas d'Aquin. Désaulniers introduit l'enseignement de la chimie agricole et de l'économie politique en 1845 puis donne des cours de théologie de 1847 à 1852. Il entreprend un voyage en Europe et au Proche-Orient d'août 1852 à mars 1854. Il visite les bibliothèques universitaires et les cabinets de physiques européens. Avant son retour, il est Supérieur du Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1853 à 1859. Mgr Bourget l'envoie à Chicago « ralier son ancien ami, le shismatique Charles Chiniquy » de novembre 1856 à juin 1857. Devenu grand vicaire en 1866, il participe à la polémique qui oppose Mgr Joseph-Sabin Raymond et Louis-Antoine Dessaulles en critiquant une conférence de ce dernier. Il décède au Séminaire le 22 avril 1868 et est inhumé dans la crypte du Séminaire.

Portée et contenu

Ce fonds témoigne de la vie et des activités de l'abbé Désaulniers. Il comprend des adresses d'étudiants et de paroissiens présentées à M. Désaulniers, une biographie, un passeport et une lettre de recommandation, des notes généalogiques et de la correspondance, des conférences, des discours, des sermons, un dossier sur l'affaire Chiniquy, un diplôme de l'Université Georgetown de 1834, son journal de voyage en Europe de 1852 avec l'étudiant Rodrigue Masson et des notes de cours.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom du créateur des documents.

Source immédiate d'acquisition

Ce fonds appartient aux archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe qui l'a reçu de la succession de M. Désaulniers. L'abbé Magloire Laflamme a donné en 1911, trois manuscrits : Cours dicté de philosophie scolastique, de l'abbé Désaulniers, daté de 1866. Le chanoine Jean-Baptiste Michon a remis en 1919, le document Cours de philosophie enseigné en 1863-1864 par l'abbé Désaulniers. L'abbé Edmond Lessard a remis en 1920, le manuscrit du Cours de philosophie enseigné par l'abbé Désaulniers en 1868. Mgr Émile Chartier a remis en 1948, un manuscrit intitulé Cours de philosophie, par l'abbé Désaulniers. Ce document lui a été transmis par son père.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple du fonds a été réalisé en 1985, 3 p.
Un relevé de la correspondance, dossier 9, 43 lettres, a été effectué en 1994 par M. Jean Lafond.

Bibliographie

Histoire du Séminaire de Saint-Hyacinthe depuis sa fondation jusqu'à nos jours, 1811-1911 / Mgr Charles-Philippe Choquette. - Montréal : Imprimerie de l'Institution des Sourds-Muets, 1911, pp. 489-493.
« Isaac Désaulniers » / Yvan Lamonde. - Dictionnaire biographique du Canada volume IX, de 1861 à 1870. - Québec : Les Presses de l'Université Laval, 1977, pp. 512-513.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1911-1912, no 34. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1912, p. 38.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1919-1920, no 42. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1920, pp. 45-46.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1920-1921, no 43. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1921, p. 48.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1948-1949, no 71. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1949, p. 52.