Liste thématique

CH412

Fonds Jacques Dupré

1898 - 1998
0,92 m de documents textuels. - 63 documents photographiques. - 12 documents iconographiques. -
1 objet.

Notice Biographique

Fils d'Ovila Dupré, journalier, et d'Angéla Collette, septième d'une famille de huit enfants, Jacques Dupré est né, le 15 novembre 1941, à Saint-Hyacinthe. Il fait ses études primaires de 1947 à 1954 aux écoles Christ-Roi et Académie Girouard et secondaires à l'école Casavant de 1954 à 1959. Photographe au Studio-Lumière à Saint-Hyacinthe de juin 1959 à septembre 1960, date de son entrée à l'École normale Ville-Marie à Montréal. Détenteur d'un Brevet A de l'École normale Ville-Marie de Montréal et d'un Baccalauréat en pédagogie de l'Université de Montréal en 1964, Jacques Dupré obtient une Licence en pédagogie de l'Université de Montréal en 1969 et un Baccalauréat spécialisé en sexologie de l'Université du Québec à Montréal en 1974. Il suit des cours en administration publique à l'École nationale d'administration publique en 1980. On retrouve Jacques Dupré oeuvrant à l'intérieur de plusieurs secteurs d'activités. Le plus important est celui du monde de l'éducation où il occupe différentes tâches de 1964 à 1998, principalement au sein de la Commission scolaire régionale de l'Yamaska de 1964 à 1992 dont, entre autres, en tant que professeur et chef de groupe, de 1964 à 1971 ; consultant au ministère de l'Éducation du Québec en relations humaines, en 1971-1972 ; professeur en relations humaines au Cégep Bourgchemin, en 1972 ; secrétaire régional de la Commission scolaire, de 1972 à 1976 ; directeur des Services de l'enseignement, de 1976 à 1981 ; directeur général de la Commission scolaire régionale de l'Yamaska, du 12 mai 1981 au 30 juin 1992 et Président de la table de concertation des directeurs généraux des commissions scolaires de la Montérégie, de 1985 à 1988. À la suite d'une restructuration des commissions scolaires, Jacques Dupré devient directeur général de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe de juillet 1992 à juillet 1998. Il est représentant des commissions scolaires de la Montérégie au Comité aviseur du MEQ en formation professionnelle et technique, de septembre 1993 au 30 juin 1996, et au Comité aviseur du MEQ en finance et en ressources humaines, de 1996 à 1998. Jacques Dupré a participé comme auteur et coauteur à des publications pédagogiques : auteur de plusieurs articles dans les revues pédagogiques québécoises, de 1968 à 1972 ; auteur d'un guide pédagogique en vie civique et politique, en 1969 ; coauteur, avec Robert Robin, d'un manuel scolaire sur les transactions commerciales de la vie courante, en 1971 ; coauteur, avec Michel Berger, d'une série de cours en relations humaines et en sexologie, en 1972. Pendant ses trente-quatre années passées dans le secteur de l'éducation, Jacques Dupré a enseigné pendant sept ans. Il a surtout travaillé comme administrateur. Son penchant pour l'administration le fait oeuvrer dans d'autres secteurs, soit coopératif, syndical, économique et social-communautaire. Il est administrateur à la Caisse populaire de Saint-Hyacinthe, de 1967 à 1983, et de 1988 à ce jour ; président de la Caisse, en 1981-1982 et depuis 1990. Administrateur à la Fédération des caisses populaires Desjardins Richelieu-Yamaska, de 1980 à 1983, il est également membre du Comité des relations de travail et du Comité des assurances à la Confédération des caisses populaires Desjardins, de 1979 à 1983 et président des caisses populaires du secteur maskoutain, de 1991 à 1994 et de septembre 1995 à ce jour. Dans le secteur syndical, il est représentant syndical du personnel enseignant de la Commission scolaire régionale de l'Yamaska, de 1967 à 1970 ; membre du Comité de la restauration de la Corporation des enseignants du Québec, en 1969 et 1970 ; négociateur patronal pour la Caisse populaire de Saint-Hyacinthe, pour les conventions collectives de 1969, 1972, 1975 et 1978 ; négociateur patronal pour la Commission scolaire régionale de l'Yamaska, pour les conventions collectives locales de 1975, 1978 et 1981. Les secteurs économique, social et communautaire bénéficient eux aussi de la présence de Jacques Dupré : représentant du secteur de l'éducation à la Corporation de développement économique et industriel de la région de St-Hyacinthe, de 1983 à 1998 ; représentant du secteur des institutions financières, au Centre local de développement (CLD) Les Maskoutains, d'avril 1998 à ce jour ; membre du conseil d'administration du Conseil régional de développement de la Montérégie, depuis octobre 1998 ; administrateur et président du Camp de santé de St-Hyacinthe, de 1975 à 1981 ; membre du mouvement Amnistie internationale, de 1987 à ce jour et président d'honneur de nombreux événements de la région depuis 1988. Jacques Dupré épouse Ginette Morin à St-Hyacinthe, le 20 juin 1964.

Portée et contenu

Le fonds porte principalement sur différentes activités publiques de Jacques Dupré. Le secteur de l'éducation est particulièrement bien représenté par de nombreux documents. Le fonds comprend huit séries : 1. Activités sociales : correspondance, rapports, menus, listes, ententes et photographies du Camp de santé de Saint-Hyacinthe, [1931]-1991, coupures de presse, dossiers, rapports et divers documents de syndicats de professeurs et du Mouvement Desjardins, 1953-1997 ; 2. Activités politiques : imprimés, coupures de journaux, rapports et autres documents d'élections municipales, 1965-1992 ;
3. Formation : photographies des cadets de l'armée canadienne et de navires de la Marine canadienne, 1956-1962 ; 4. Activités artistiques : coupure de journal et mémoire présenté à la Commission d'enquête sur l'enseignement des arts, 1966-1967 ; 5. Activités culturelles : divers documents portant sur l'histoire dont des affiches, des imprimés, des albums et des reportages, 1926-1980 ; 6.Vie personnelle et formation : examens, travaux scolaires, documents d'études, manuels de cours, outils didactiques, extraits de procès-verbaux et divers documents concernant la formation de Jacques Dupré à l'École normale Ville-Marie, 1898-1964 ; 7. Loisirs : photographies du club de baseball de Saint-Hyacinthe, [1940-1950] ; 8. Vie professionnelle et emploi : imprimés, photographies, guides, articles de presse, correspondance, programmes, rapports annuels et divers documents concernant les différents emplois de Jacques Dupré, photographe, enseignant et administrateur, 1927-1998. Quelques documents portant sur Maurice Dupré, député du comté de Saint-Hyacinthe à l'Assemblée nationale de 1981 à 1985 et frère de Jacques Dupré, complètent le fonds.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom du donateur.

Source immédiate d'acquisition

Ce fonds qui appartient à la Société d'Histoire, a été acquis de monsieur Jacques Dupré, le 3 février 1999.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple a été réalisé par Luc Cordeau en février 1999.