Liste alphabétique

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CH379

Fonds Claire Lachance

1864 - 1993
2,31 m de documents textuels. - 852 documents photographiques. - 10 documents iconographiques. - 7 documents cartographiques. - 1 objet.

Notice Biographique

Claire Rousseau est née le 11 août 1915 à Valley Jonction, comté de Beauce. Elle est la fille de Louis-Joseph Rousseau, conducteur de train, et de Corinne Brisebois. Après des études chez les Soeurs de la Congrégation à Saint-Romuald, elle entreprend un cours en sciences infirmières à l'hôpital du Saint-Sacrement de Québec pour obtenir un diplôme de l'Université Laval en 1937. Arrivée à Saint-Hyacinthe en 1971, Claire Rousseau-Lachance commence à s'intéresser à l'histoire de la région et, en 1973, elle devient membre de la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe. Quatre ans plus tard, elle en est nommée présidente, poste qu'elle occupe jusqu'en 1982. Durant son mandat, elle met sur pied une série de cours d'histoire pour les adultes au Cégep de Saint-Hyacinthe et élabore des cahiers pédagogiques pour les commissions scolaires. Madame Rousseau-Lachance a travaillé, en 1977, à la réalisation d'une exposition soulignant le 40e anniversaire de la Société d'Histoire. Elle a rédigé pour la chronique historique hebdomadaire plus de soixante-dix articles publiés dans «Le Courrier de Saint-Hyacinthe», se chargeant également de commander des articles à d'autres personnes et de les préparer pour la publication. En 1978, en collaboration avec Mgr Léo Sansoucy et monsieur Laurent Lapointe, madame Rousseau-Lachance participe à la rédaction du livre sur Casavant Frères. L'année suivante, elle s'implique dans un grand projet, préparant un dossier pour le ministère des Affaires culturelles visant à faire reconnaître, comme bâtiment historique, l'ancienne École de laiterie de Saint-Hyacinthe, la première du genre au Canada. La même année, elle élabore une exposition au Séminaire pour souligner le centenaire de la manufacture d'orgues Casavant à l'aide de six cents pièces d'archives. Après l'échéance de son mandat à la présidence de la Société d'Histoire, madame Rousseau-Lachance poursuit son action au sein de cet organisme. En 1986, elle propose un projet d'aménagement des archives de la Société dans un nouveau local au Séminaire. En 1987, elle participe à l'élaboration de l'exposition du 50e anniversaire de la Société ayant pour thème «Saint-Hyacinthe, entre-deux-guerres». En 1989, elle se charge de certaines visites guidées du dépôt d'archives afin d'initier les groupes scolaires à l'histoire. Pendant 17 ans, cette amante de la petite histoire a aussi oeuvré au classement des archives à raison d'une journée par semaine. Le 28 mai 1992, madame Claire Rousseau-Lachance reçoit la distinction locale du prestigieux prix Marc-Lescarbot du ministère des Communications du Canada, dans le cadre du programme de reconnaissance du bénévolat et du mécénat culturels et, le 26 mars 1993, la Fédération des sociétés d'histoire du Québec lui remet le prix «La Survivance», à titre de membre émérite pour une personne qui s'est illustrée par ses travaux de recherche et d'animation dans le domaine de l'histoire locale ou régionale. Claire Rousseau-Lachance est décédée à l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, le 31 mai 2005, à l'âge de 89 ans, et les funérailles ont eu lieu en la paroisse Sacré-Coeur de Saint-Hyacinthe, le 4 juin suivant.

Portée et contenu

Ce fonds est divisé en quatre séries : 1, Vie personnelle et professionnelle : documents personnels, correspondance, prix, titres honorifiques et dédicaces, Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe, Commission consultative des Loisirs de Saint-Hyacinthe ; 2, Recherche : plusieurs travaux de recherche sur l'histoire régionale dont entre autres des textes sur la Société Philharmonique, l'École de laiterie, la Maison Paquet et Godbout, Adrien Blondin, l'oeuvre du peintre-décorateur Joseph Rousseau, le protestantisme, la Porte des Anciens Maires et René Richer, architecte, Charles Maillet, marchand, Casavant Frères, la seigneurie de Saint-Hyacinthe, la géographie maskoutaine, l'histoire militaire, l'éducation, la santé, la justice, la religion, l'économie et l'histoire politique, de même que des dossiers sur l'architecture, des documents généalogiques, des biographies, des photographies de Saint-Hyacinthe et de différentes églises du Québec, de personnalités de Saint-Hyacinthe ; 3, Imprimés : notamment des dossiers sur Québec 1984 et le 450e anniversaire de l'arrivée de Jacques Cartier, le référendum de 1980 ; 4, Cartes et plans : de Saint-Hyacinthe, 1968, 1977, de Gédéon de Catalogne, reproduction de la carte de 1709, Côte-du-Sud 1961, reproduction d'une carte du Québec de 1761, propriétés près du fleuve Saint-Laurent et autres cartes touristiques de diverses régions du Québec.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom de la créatrice du fonds.

Source immédiate d'acquisition

Les documents du fonds, qui appartient à la Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe, ont été remis par Mme Claire Lachance en 1979 et les années suivantes. Des ouvrages historiques et cinq mètres de documents ont été ajoutés en 1996 et 1997.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple du fonds a été réalisé par Luc Cordeau et Patrick Sanscartier en juin 2001, 18 pages.

Bibliographie

Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1977-1978, no 100. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1978, p. 66.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1981-1982, no 104. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1982, p. 54.
Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1989-1990, no 112. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1990, p. 45.