Liste alphabétique

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CH285

Fonds abbé Georges-Henri Cournoyer

1799 - 1995
9 m de documents textuels. - 2 747 documents photographiques. - 64 documents iconographiques. -
1 document cartographique. - 13 documents sonores. - 14 objets.

Notice Biographique

Né à Sorel le 25 octobre 1925, fils de Pierre Cournoyer, mécanicien, et de Albina Bibeau, Georges-Henri Cournoyer fait ses études à l'Académie du Sacré-Coeur à Sorel, puis au Séminaire de Saint-Hyacinthe (1937-1945) et sa théologie au Séminaire de Québec (1945-1946) et au Grand Séminaire de Saint-Hyacinthe (1946-1949). Ordonné le 11 juin 1949, en la cathédrale de Saint-Hyacinthe, par Mgr Arthur Douville, le même jour que son frère Bernard, il occupe successivement le poste de vicaire pour les paroisses suivantes: Marieville (1949-1958), Saint-Joseph de Granby (1958-1959), Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe (1959-1968), Saint-Roch-de-Richelieu (1968-1976) et vicaire-économe pour cette dernière paroisse (septembre à novembre 1976). Il est ensuite nommé curé des paroisses de Saint-Joseph-de-Sorel (1976-1983) et de Saint-Mathias (1984-1989), poste qu'il quitte pour cause de maladie afin de prendre sa retraite au Séminaire de Saint-Hyacinthe de décembre 1989 jusqu'à sa mort survenue le 14 novembre 1995. Les funérailles eurent lieu le 16 novembre en l'église de la paroisse Saint-Gabriel-Lalemant de Sorel suivi de son inhumation dans le cimetière des Saints-Anges de Sorel. Il était membre de l'Opus Dei. Généalogiste et historien, l'abbé Cournoyer s'intéresse à la généalogie à partir de 1942, alors qu'il commence à accumuler de nombreux répertoires du Québec, de l'Ontario et de la Nouvelle-Angleterre pour documenter l'histoire de la famille Hus-Cournoyer. En 1967, il demande aux archives diocésaines de lui prêter la documentation généalogique de Mgr Napoléon Delorme (1895-1966) et de l'abbé Pierre Loiselle (1895-1965) afin de dresser des fiches de famille pour l'ensemble du diocèse de Saint-Hyacinthe, projet qu'il laisse en cours à son décès mais sur lequel il aura travaillé une trentaine d'année et qui se compose d'environ 200 000 fiches classées par ordre alphabétique de familles. À son décès, la chancellerie diocésaine transfère le fonds Cournoyer qui lui était légué au Centre d'archives du Séminaire. Le chercheur a laissé également au Centre sa collection de répertoires et de volumes généalogiques de même que sa biliothèque personnelle à la Bibliothèque du Séminaire de Saint-Hyacinthe. L'abbé Cournoyer a été l'un des membres fondateurs de la Société d'Histoire de la Vallée du Richelieu en 1952 où il joue le rôle de vice-président (1955-1957), de président (1957-1958) et de conseiller juridique (1977-1980). Cet organisme lui remet en 1990 une médaille de mérite. Membre de la Société généalogique canadienne-française, il reçoit le 9 octobre 1993 un certificat de membre émérite. Il est aussi membre de la Société d'histoire de Québec, de la Société d'histoire et de généalogie du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Société de généalogie de Lanaudière, membre fondateur de la French-Canadian and American Genealogical Society de Pawtuckett en 1977 et il est le premier président (1988-1990) et membre fondateur de la Société montérégienne de généalogie. Toujours intéressé par l'histoire, il obtient en 1970 une charte pour la Société historique Pierre-de-Saurel qui devient une société autonome détachée de la Société d'histoire de la Vallée du Richelieu. En 1972, il est élu au conseil d'administration à titre de conseiller et il occupe la présidence en 1974-1975. Il est membre fondateur de la Société historique de Saint-Mathias en 1985. En 1973, il collabore aux travaux du Centre de recherches appliquées Richelieu-Yamaska qui entreprend des recherches sur les maladies héréditaires dans cette région. Il fait alors (avec l'aide d'une équipe) le relevé des actes civils pour le comté de Richelieu. Il a prononcé de nombreuses conférences et rédigé de nombreux ouvrages. Il a fait partie du conseil d'administration du Centre d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe, à titre de conseiller, de 1990 à sa mort. Il a légué une collection de 380 sculptures et objets sur le thème de la Vierge au Séminaire de Saint-Hyacinthe qui en fait l'exposition à sa chapelle. Les pièces de cette collection amassées en partie au fil de ses nombreux voyages proviennent d'une centaine de pays différents. Plusieurs madones lui ont également été offertes en cadeau. De plus, il aide à la fondation de la Coopérative du Séminaire en 1944-1945 et il travaille dans le domaine du syndicalisme: conseiller moral du Syndicat des employés du cuir et de la chaussure de Marieville en 1951, aumônier du premier syndicat d'enseignants de Marieville en 1957 et conseiller moral du Conseil central des syndicats nationaux de Sorel et de 37 syndicats affiliés entre 1969 et 1976. Il est aussi l'auteur des ouvrages suivants: "La seigneurie de Monnoir et ses seigneurs", texte d'une conférence prononcée le 31 octobre 1954, Société historique de la Vallée du Richelieu, 1954, 16 p., (6e cahier); "Annotations marginales (mariages) Saint-Ours-sur-Richelieu", compilées par Georges-H. Cournoyer et Benoît Pontbriand, Sillery, 1987, 178 p., (no 113); "St-Pierre, Sorel, Co. Richelieu, 1675-

Portée et contenu

Le fonds comprend de nombreux documents sur la généalogie dont le fichier Cournoyer, sur plusieurs municipalités du Québec (Sorel, Saint-Louis de Bonsecours, Saint-Roch-sur-Richelieu, Saint-Ours, Yamaska, Marieville, Sainte-Victoire, Saint-Césaire, Sainte-Anne de Beaupré, Lennoxville, Saint-Jean-Baptiste de Rouville), les manoirs Rolland et Johnson de Saint-Mathias, les seigneuries de Monnoir et de Ramezay, et sur des personnalités (Honoré Mercier, Sir John Johnson, Médard Bourgault, Louise Gadbois, le cardinal Léger, Mgr Napoléon Delorme et la famille Delorme de Saint-Jude, Marguerite d'Youville, Samuel de Champlain). Ce fonds contient aussi des images de madones, des photographies du Séminaire, de finissants et de diverses personnes, des cartes de souhaits, ainsi que des documents sur l'Acadie, les patriotes, la Voie maritime du Saint-Laurent, la Société Saint-Jean-Baptiste et autres organismes et des souvenirs de ses différents voyages.

Source du titre composé propre

Le nom du fonds correspond à celui de son créateur.

Source immédiate d'acquisition

Les pièces d'archives ont été acquises de M. l'abbé Cournoyer de 1990 à 1995. Une convention de donation a été signée en octobre 1994 avec le Centre d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe. Le fichier Cournoyer (documentation généalogique) a été acquis des archives du diocèse de Saint-Hyacinthe en novembre 1995. La succession fit don de nombreux documents en décembre 1995.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple a été préparé par Julie Deschamps en septembre 1996, 2 p. Un relevé de la correspondance, dossier 123, 168 lettres, de l'abbé Cournoyer a été réalisé par Jean Lafond, en 1996, 42 p.

Bibliographie

« L'abbé Georges-Henri Cournoyer, un passionné d'histoire et de généalogie » / Christiane Bourgeois. - Le Temps passé, vol. 2, no 1, mai 1994, p. 2-3.
« Le curé Georges-Henri Cournoyer de Saint-Mathias : un passionné de généalogie » / Carole Clément. - Le Journal de Chambly, 22 décembre 1987, p. A-10.
« Georges-Henri Cournoyer, prêtre et généalogiste » / une entrevue de Louise Grégoire-Racicot. - La Voix du Samedi, 22 octobre 1977, p. 37.
La Société d'histoire de la Vallée du Richelieu 1952-1992, notre histoire, écrin de perles / par Diane LeBlanc. - La Société d'histoire de la Vallée du Richelieu, 1992, p. 107-108.
« Monsieur l'abbé Georges-Henri Cournoyer 1925-1995 » / par Guy Daudelin, ptre, et Jean-Noël Dion. - Annuaire du Séminaire de Saint-Hyacinthe 1995-1996, no 118. - Saint-Hyacinthe : Le Séminaire, 1996, pp. 131-137.

Notes

L'inventaire de sa collection de répertoires généalogiques a été réalisé par M. Laurent Lazure en mai 1990 et le répertoire de sa collection de livres laissés à la Bibliothèque du Séminaire par Jean-Noël Dion, 1989-1990. En novembre 1995, la chancellerie du diocèse de Saint-Hyacinthe cède au Centre d'archives du Séminaire les droits qu'elle a sur les fiches de familles laissées par l'abbé Cournoyer. Ces 219 boîtes, qui contiennent environ 200 000 fiches classées alphabétiquement, sont entreposées au sous-sol ou à la salle de généalogie. Les cartes postales contenues dans le dossier 122 ont été remisées dans le classeur à cartes postales. On les retrouve sous les cotes AP 04148 à AP 04162. Voir instrument de recherche "Photographies et cartes postales".