Liste alphabétique

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CH218

Fonds Laurent Barré

1949 - 2002
0,01 m de documents textuels. - 3 documents photographiques.

Notice Biographique

Né à l'Ange-Gardien le 30 mai 1886, Laurent Barré est le fils de Louis Barré, cultivateur, et d'Arzélie Préfontaine. Il étudie à l'école primaire de sa paroisse. D'abord apprenti forgeron à Granby, il cultive ensuite la terre paternelle à l'Ange-Gardien jusqu'en 1943. Directeur de nombreuses organisations agricoles dont la Coopérative des planteurs de tabac de la Vallée de la Yamaska, sécrétaire de la Caisse populaire et de la beurrerie, membre de la Coopérative de pierre à chaux broyée de Canrobert, il est également le cofondateur et le premier président de l'Union catholique des cultivateurs (UCC) de 1924 à 1926. Défait une première fois à l'élection générale de l'Assemblée législative de 1927, il est finalement élu en août 1931, puis réélu à l'élection générale de 1935-1936 sous la banière de l'Union Nationale. Durant cette période, il réussit à faire voter à l'Assemblée législative la Loi du Crédit agricole. Collaborateur au Bulletin des agriculteurs, il publie à Saint-Hyacinthe deux romans du terroir qui connaissent une grande popularité au Lac Saint-Jean, «Bertha et Rosette», 1929, et «Conscience de croyants», 1930. Défait à l'élection générale de 1939, il est néanmoins élu à celles de 1944, 1948 et 1952. Le Premier ministre Maurice Duplessis le fait entrer dans son cabinet à titre de Ministre de l'Agriculture le 30 août 1944, poste qu'il occupe jusqu'en 1960. Durant ce mandat, il s'attèle particulièrement à la tâche de l'électrification des campagnes et contribue ainsi à la mise sur pied de coopératives régionales d'électricité. Le 7 août 1911, il épouse Marie-Anne Fleury, fille d'Alfred Fleury de l'Ange-Gardien. Laurent Barré est décédé en 1964.

Portée et contenu

Le fonds comprend un exemplaire de la revue «Terre de chez nous», 1994, des copies d'articles portant sur les réalisations en agriculture de l'Union Nationale de même que des copies d'articles et des coupures de presse portant sur la rhéabilitation de la mémoire de Laurent Barré, 2002. Le fonds contient également des photographies représentant la famille Laurent Barré et une séance parlementaire à Québec.

Source du titre composé propre

Le titre est au nom du créateur du fonds.

Source immédiate d'acquisition

Les documents du fonds ont été remis au Centre d'archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe par Mirelle Brodeur, petite-fille de Laurent Barré, en janvier 2002.

Instrument de recherche

Un inventaire des documents du fonds peut être consulté, 1 p.