Liste alphabétique

a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

CH123

Fonds Cécile-Éna Bouchard

1898 - 1976
0,1 m de documents textuels. - 35 documents photographiques.

Notice Biographique

Cécile-Éna Bouchard est née à Saint-Hyacinthe, le 15 mars 1906. Elle est la fille de T.D. Bouchard, homme politique et de Corona Cusson. Après des études au couvent de Lorette à Saint-Hyacinthe et au Trafalgar Institute de Montréal, elle entre dans la section féminine de l'Armée en janvier 1941. D'abord attachée aux quartiers généraux de la Défense Nationale à Ottawa, elle fait du service en Angleterre en 1943. Après la démobilisation, elle participe à une émission au poste CJAD animant la rubrique « Personnalities in the News » jusqu'en 1947. Elle fonde aussi en terre maskoutaine, la section des auxiliaires féminines en 1940, (W.V.R.C.) de même qu'une succursale de la Croix-Rouge. Madame Bouchard fait aussi carrière comme journaliste pour « Le Clairon » et « Le Haut-Parleur » où elle rédige la page féminine. Plus tard, elle prend la direction de l'imprimerie Yamaska appartenant à son père avec qui elle a beaucoup voyagé. Membre de la Société de concerts symphoniques et des Festivals de Montréal, elle donne son encouragement à tout mouvement dans le domaine musical. En 1945, Sa Majesté le Roi George VI lui confère, à titre militaire, la décoration de membre de l'Ordre de l'Empire Britannique. Elle fait partie du Women's Canadian Clubs, Canadian Authors Association et de l'Alliance Française. Elle est décédée à Montréal en le 18 juin 1987 et est inhumée au cimetière Notre-Dame de Saint-Hyacinthe.

Portée et contenu

Le fonds comprend trois récits de voyage, Espagne 1929 et 1956, Europe 1937, un récit de sa vie, 1975, son journal personnel, 1931-1955, le récit de son séjour dans l'armée, 1964, des notes sur Nicolas Sauer, ingénieur, 1976, Joseph Simard et Marine Industries de Sorel, 1935-1942, 35 photographies de famille (copies). Ses récits et son journal nous révèlent les aléas de la vie familiale et son expérience comme femme dans l'organisation militaire canadienne durant la Deuxième Guerre mondiale.

Source du titre composé propre

Le titre correspond au nom de la créatrice des documents.

Source immédiate d'acquisition

Versé au Centre d'archives du Séminaire, le fonds a été acquis de madame Jeanne d'Arc Brault-Bouthillier de Saint-Hyacinthe, le 22 mai 1994.

Instrument de recherche

Un répertoire numérique simple de ce fonds a été réalisé en mai 1994 par Jean-Noël Dion, 3 p.

Sources complémentaires

Le chercheur pourra aussi consulter le fonds Cécile-Éna Bouchard (P11) aux Archives Nationales du Québec à Québec.

Bibliographie

Biographies canadiennes-françaises / par J.A. Fortin. - 16e édition. - Montréal : (Fortin Éd.), 1952.
T.D. Bouchard, un chef du Parti Libéral (1935-1944) / par Robert Saint-Germain et Jacques Bibeau, thèse, Université de Sherbrooke, 1973, 301p.