Le chanoine
J-B-A Allaire


En ces temps où nos élus renégocient les différents points de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), divers enjeux sont soulevés et inquiètent la population. C’est le cas par exemple des agriculteurs qui cherchent à défendre la gestion de l’offre. Instauré dans les années 1970, ce mécanisme économique a pour objectifs de stabiliser les prix aux pays et de limiter les importations de produits agricoles.


L’histoire met toutefois en lumière que ce phénomène de régulation et de stabilisation de l’économie liée au domaine agricole n’est pas nouveau. Le cas de l’abbé Jean-Baptiste-Arthur Allaire le démontre très bien. Ce dernier est l’un des pionniers du phénomène de coopération agricole, alors qu’il effectue durant les années 1910 un imposant travail d’éducation visant à asseoir le mouvement coopératif sur des bases solides.


Le fonds d’archives de l’abbé Allaire en est un d’importance pour le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe. Répertorié sous la cote CH047, ce fonds contient plus de 4 mètres de documents textuels, en plus de regrouper 160 documents iconographiques et plus de 1000 objets. La période couverte par ce fonds est de 1758 à 1978.


Note biographique
Jean-Baptiste-Arthur Allaire est né à Saint-Barnabé Sud, le 22 juillet 1866. Il est le fils de Jean-Baptiste Allaire, menuisier, et d'Adéline Courtemanche. Il fait ses études classiques et théologiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1878 à 1890. Il est reçu bachelier ès lettres de l'Université Laval en 1886 et est ordonné, dans la chapelle du Séminaire, par Mgr Louis-Zéphirin Moreau, le 28 septembre 1890. Entre 1890 et 1897, il exerce son ministère comme vicaire à Saint-Hilaire, Sainte-Rosalie, Saint-Pie, Saint-Dominique, Saint-Denis et Sainte-Angèle-de-Monnoir. Atteint par la maladie, il est au repos à Saint-Roch-sur-Richelieu d'octobre à décembre 1897.


Il est ensuite vicaire dans la paroisse du Saint-Nom-de-Jésus, à Worcester, dans le Massachusetts puis à Saint-Roch de 1899 à 1900. Entre 1900 à 1902, il est aumônier de l'Hospice Saint-Victor de Beloeil, missionnaire agricole diocésain et auxiliaire à Upton. De 1902 à 1916, il occupe le poste de curé à Adamsville, Saint-Thomas-d'Aquin et Sainte-Cécile de Milton. Entre temps, il effectue un voyage d'études sociales agricoles en France, en Belgique et en Angleterre. À son retour, il est nommé par le gouvernement du Québec missionnaire d'action sociale agricole pour toute la province. Il remplit cette tâche de 1915 à 1921. Il est ensuite curé de Mont-Saint-Grégoire de 1921 à 1924, à Saint-Liboire de 1924 à 1927, vicaire forain de 1926 à 1928 puis archidiacre à l'évêché de Saint-Hyacinthe et aumônier diocésain de l'U.C.C. en 1927-1928.


Nommé chanoine honoraire de la Cathédrale en 1928, il se retire au Séminaire la même année. L’abbé Allaire est l’auteur de nombreux ouvrages dont L'Histoire de la paroisse de Saint-Denis-sur-Richelieu en 1905, du Dictionnaire biographique du clergé canadien-français en six volumes, parus de 1908 à 1934, de Nos premiers pas en coopération agricole en 1916, des Règlements de la Confédération des sociétés coopératives agricoles du Québec en 1919 et de deux Album du clergé séculier du diocèse de Saint-Hyacinthe en 1919 et en 1935. Il est aussi fondateur et rédacteur du journal hebdomadaire Le coopérateur agricole publié à Saint-Hyacinthe de 1916 à 1921, en plus d’être secrétaire général et membre fondateur de la Fédération des Sociétés Coopératives Agricoles de Saint-Hyacinthe. Il est également l’un des fondateurs de la première Société d'Histoire régionale de Saint-Hyacinthe en 1937. Il décède le 9 octobre 1943 et est inhumé dans la crypte du Séminaire.


Portée et contenu
Ce fonds est divisé en six séries qui témoignent de la vie sacerdotale du chanoine Jean-Baptiste-Arthur Allaire, de son intérêt pour l’histoire et l’agriculture et de son implication dans le mouvement du coopératisme agricole. Le fonds comprend de la correspondance, des coupures de presse, des notes manuscrites et dactylographiées, des photographies, des ouvrages et articles écrits par le chanoine Allaire, des documents notariés, des cartes, des illustrations, des recensements, un journal, un mémoire, des reçus, des publicités, des brochures, un arbre généalogique, des matrices d’imprimerie et des calendriers.


Photo :
Collection Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, CH047 Fonds Jean-Baptiste-Arthur Allaire, S5/SS7. Congrès des coopérateurs du Québec à Oka en 1916.