L’Association diocésaine des Commissions scolaires du diocèse de Saint-Hyacinthe


À chaque année, la rentrée scolaire est une source de fébrilité pour tout un pan de la population. Enseignants, élèves, parents et tous autres personnes impliquées de près ou de loin sont parfois peu conscients de tout le processus qui s'opère derrière l'accueil des jeunes et moins jeunes dans les différentes institutions d'enseignement.


Parmi les nombreux fonds d'archives du Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe, plusieurs abordent la thématique de l'éducation. Celui de l'Association diocésaine des Commissions scolaires du diocèse de Saint-Hyacinthe nous permet de mettre en lumière une partie de l'organisation de l'éducation sur le territoire de la grande région maskoutaine. 


Ce fonds porte la cote CH495 et contient 51,6 cm de documents textuels et 37 documents photographiques. La période couverte est de 1946 à 1984. 


Un peu d'histoire
L’Association diocésaine des Commissions scolaires du diocèse de Saint-Hyacinthe (ADCSDSH) débute ses activités le 20 mars 1946. Lors de la première session de son conseil d’administration, l’ADCSDSH élit René St-Pierre comme président général. À ce moment, l’association est divisée en 7 districts et regroupe 54 commissions scolaires.


En décembre de la même année, les délégués de huit associations diocésaines se réunissent à Québec afin de fonder la Fédération des Commissions Scolaire du Québec (FCSQ) et M. Saint-Pierre y est élu le président.


L’ADCSDSH est constituée en corporation par lettres patentes, le 14 mai 1962. Le but de l'organisme est de regrouper et unir les commissions scolaires catholiques du diocèse de Saint-Hyacinthe et les commissaires d'école qui les forment, afin que le travail des différentes commissions scolaires profite davantage à l'ensemble de celles-ci. De plus, l'association promeut et défend les droits et les intérêts légitimes de ses membres, organise à cet effet des réunions, conférences, échanges et établit un secrétariat pour servir de lien entre les membres. Le siège social de la corporation est situé à Saint-Hyacinthe.


Au moment de la constitution de L’ADCSDSH, le conseil d'administration est composé de douze membres dont trois représentants de la Section 1, associée aux commissions scolaires groupant plus de 100 classes chacune, soit un représentant pour Granby, un pour Saint-Hyacinthe et un autre pour Sorel, Saint-Joseph de Sorel et Tracy ; trois représentants urbains de la Section 2, soit un pour chacun des groupes suivants : Groupe A. Beloeil, Saint-Hilaire, La Providence, Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe ; Groupe B. Saint-Césaire, Marieville, Farnham, Iberville et Groupe C. Cowansville, Waterloo, Acton Vale et Bedford ; cinq représentants ruraux de la Section 3, soit un pour les Commissions scolaires des comtés de Richelieu et Verchères, un pour celles du comtés de Bagot et Shefford, un pour celles des comtés de Rouville et Iberville, un pour celles des comtés de Brome et Missisquoi, un pour celles des comtés de Saint-Hyacinthe et Yamaska ; l’ex-président de l’ADCSDSH complète le cadre du conseil comme 12e membre.


Le 3 avril 1963, l’ADCSDSH regroupe 64 commissions scolaires. La loi 27, adoptée par le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) en 1971 et ayant comme objectif de regrouper et restructurer les commissions scolaires de la province, entraîne des modifications dans la composition de l’ADCSDSH, soit le transfert des commissions scolaires locales affiliées à la Commission Scolaire régionale Honoré-Mercier de l’ADCSDSH vers l’Association des Commissions Scolaires de la Vallée du Richelieu. En 1982, le MEQ dépose un livre blanc sur la réforme scolaire qui cherche entre autre à modifier le territoire des commissions scolaires, qui se collera éventuellement au nouveau découpage fournie par les municipalités régionales de comté.


Le 10 juin 1982, les représentants des commissions scolaires associés à l’ADCSDSH votent sa dissolution, qui sera officialisée le 11 novembre de la même année lors de la signature des documents liés à la dissolution de l’association par le président Robert Boulanger.


Portée et contenu du fonds d'archives
Ce fonds est divisé en deux séries qui témoignent de la vie administrative et financière de l’Association diocésaine des Commissions scolaire du diocèse de Saint-Hyacinthe.


La première série comprend les documents constitutifs de l’Association, comme les lettres patentes et les statuts et règlements. Également, on y retrouve les documents relatifs aux assemblées statutaires de l’Association, comme les procès-verbaux des Congrès diocésains, des Assemblées générales annuelles et des Assemblées du conseil d’administration. On y retrouve aussi un mémoire présenté par l’Association au ministre de l’Éducation, M. Jacques-Yvan Morin, exposant ses commentaires sur les orientations du Livre vert : « L’enseignement primaire et secondaire au Québec » et des documents relatifs à la Loi des renseignements sur les Compagnies du Gouvernement du Québec. De même, on retrouve des documents relatifs aux ressources humaines et aux membres de l’Association. D’autres documents portent plutôt sur la dissolution de l’Association. Un dossier regroupant des photographies des administrateurs de l’Association complète la première série.


La seconde série comprend des documents relatifs à la budgétisation et aux registres comptables de l’Association. D’autres documents portent sur les dépenses de l’association, notamment sur les appels d’offres et les soumissions pour l’huile à chauffage. La seconde série regroupe également des documents relatifs aux opérations bancaires, aux assurances, aux impôts et aux taxes de l’Association. Les bilans, rapports et états financiers annuels complètent la seconde série.

Photo: 
René Saint-Pierre, premier président de L’Association diocésaine des Commissions scolaires du diocèse de Saint-Hyacinthe, en compagnie du premier ministre Jean Lesage, en 1961. Collection Centre d'histoire, CH548, Raymond Bélanger, photographe.


Vincent Bernard, archiviste, août 2018.