Hommage à Daniel Johnson


Le 14 juin 2018, la Ville de Saint-Pie procédait au dévoilement d’un panneau commémoratif qui sera installé devant le lieu de résidence de l’ancien premier ministre du Québec, l’Honorable Daniel Johnson. Pour mémoire rappelons que Daniel Johnson fut élu député de Bagot en 1946. À l’été 1966, il accède au poste de premier ministre du Québec. Souffrant de problèmes cardiaques, il décède le 26 septembre 1968. Quelques jours avant même d’être élu député, il achète cette résidence, afin d’y établir son quartier général dans le comté de Bagot.

Le dévoilement du panneau a eu lieu en présence des notables de Saint-Pie, des représentantes des députées, mais également avec le concours des enfants Johnson qui ont passé une partie de leur enfance et/ou adolescence à Saint-Pie. « Saint-Pie, c’est vraiment là où on a eu nos premières expériences et nos premiers apprentissages », souligne Daniel Johnson fils lors de son allocution.

Le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe a pris une part active à cet événement et à la réalisation du panneau. En effet, à la demande de la Ville de Saint-Pie, Luc Cordeau, historien archiviste et directeur général du Centre d’histoire, a procédé à des recherches afin de rédiger le texte du panneau commémoratif. Les collections photographiques du Centre d’histoire ont également été mises en valeur alors que trois photographies ont été reproduites sur le panneau. De plus, un diaporama composé de nombreuses photos tirées de nos archives a été projeté tout au long de l’événement. Saint-Pien d’origine, et résidant à quelques pas de la maison Johnson lors de son enfance, Luc Cordeau livra un discours touchant, rappelant que lors du décès du premier ministre, « le directeur de l’école était venu annoncer la nouvelle dans chaque classe. La télévision montrait une photo de lui avec de la musique classique et les automobilistes circulaient avec leurs phares allumés en signe de deuil ». 


En plus de souligner les dates importantes de la carrière de Daniel Johnson, la plaque commémorative révèle que les fils Daniel et Pierre Marc ont aussi été premier ministre du Québec. Selon Daniel Johnson fils, « le fait qu’il y ait eu trois premiers ministres à la même adresse postale est un accident de l’histoire. La réalité, c’est que c’est lui qui nous a donné le goût de l’engagement politique et l’exemple de s’impliquer dans le milieu. […] Il avait l’habitude de nous trainer un peu partout. Quand il a été élu premier ministre en 1966, on connaissait littéralement tous les maires du comté, leur famille, le nom de leur épouse et de leurs enfants ».

Le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe prépare actuellement une exposition virtuelle qui sera consacrée à la présence de Daniel Johnson à Saint-Pie et dans la région de Saint-Hyacinthe. Voulant souligner le 50e anniversaire du décès de Daniel Johnson, cette exposition sera accessible par le biais du site du Centre d’histoire en septembre 2018.


Photo 1
Lors du dévoilement du panneau commémoratif de la maison Johnson, on reconnait Marie, Pierre Marc, Daniel et Diane Johnson en compagnie de monsieur Mario St-Pierre, maire de Ville de Saint-Pie et de madame Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains. 


Photo 2
David Bousquet, conseiller municipal de Saint-Hyacinthe et trésorier du Centre d'histoire et l'historien archiviste Luc Cordeau, directeur général du Centre d'histoire, sont fiers de cette belle réalisation.


Paul Foisy, juin 2018.