Daniel Johnson premier ministre du Québec (1966-1968)


Daniel Johnson est né à Danville, comté de Richmond, le 9 avril 1915. Il est le fils de Francis Johnson, journalier, et de Marie Daniel. Il fait ses études primaires chez les Frères du Sacré-Coeur de Danville de 1922 à 1928, ses études classiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1928 à 1935 et son droit à l'Université de Montréal de 1935 à 1940.

Il est admis au barreau, le 2 juillet 1940. Il est conseiller juridique de la Chambre de commerce des jeunes du Canada puis de l'Association des hebdomadaires canadiens-français. Il est aussi conseiller du Conseil central des syndicats nationaux de Montréal et journaliste au Quartier Latin et à La Patrie.


Le 2 octobre 1943, Daniel Johnson épouse Reine Gagné de Montréal. Trois ans plus tard, le 18 décembre 1946, il devient député du comté de Bagot. Il sera élu à toutes les élections 1948, 1952, 1956, 1960, 1962 et 1966. En 1954, il est adjoint parlementaire du premier ministre Maurice Duplessis. En 1955, il est nommé président des comités de la Chambre et orateur suppléant. Le 30 avril 1958, il prête serment comme ministre des Ressources hydrauliques. À ce titre, il termine les aménagements de la rivière Bersimis et met en chantier les travaux du barrage de Carillon sur l'Outaouais et ceux de la Manicouagan et de la Rivière-aux-Outardes. Il écrit, en 1965, Égalité ou Indépendance, un livre qui aura du poids dans le destin politique du Québec. 


Il est élu chef de l'Union Nationale en septembre 1961 et est chef de l'opposition jusqu'au 5 juin 1966. Il est alors élu Premier ministre de la Province de Québec, poste qu'il occupe jusqu'à son décès, survenu à Manic 5, le 26 septembre 1968. Le 1eroctobre, il est inhumé dans le cimetière du village de Saint-Pie (à l'époque dans le comté de Bagot), où il avait une résidence secondaire.


Le Centre d'histoire possède un fonds d'archives sur Daniel Johnson. Consultez le répertoire numérique de ce fonds en cliquant ici.